Présentation

1) Route Méridienne: néologysme

Une route…. On voit à peu près… mais méridienne, qu’est ce que cela signifie…

-Sens n°1 : Canapé à deux chevets de hauteur inégale.  Synonyme de sofa

 

-Sens n°2 :  Sieste du milieu de la journée

Alors, non, ni l’un ni l’autre, voici le sens n°3, que l’on invente pour l’occasion:

"Méridienne, adjectif féminin pour désigner une route qui a pour point de  départ et d’arrivée un lieu sur un méridien."

Un méridien, c’est une ligne imaginaire qui part du pôle Nord au pôle Sud de notre planète ; et ça ressemble à ça :

Nous avons choisi le méridien « zéro » ou méridien de Greenwich, celui qui place la Bretagne  à l’Ouest de la France et le Japon à l’Est, ou encore Baltimore à gauche du planisphère et Canberra à droite.

Cette ligne imaginaire traverse la France, en passant non loin de notre ville natale Le Mans. La dernière ville se situant sur cette ligne imaginaire avant le pôle Sud est Accra, capitale du Ghana. Ce sera notre objectif.

 

 

2)Un pied devant l’autre

 

Et c’est à pied que nous voulons voyager, pour redécouvrir le moyen de locomotion le plus ancestral de l’humanité!

 

Gagner le paysage à la sueur de ses orteils, porter sa maison sur son dos pendant des jours, c’est une expérience irremplaçable, et nous avons la chance de l’avoir déjà vécue sur la Via Alpina en Slovénie, et tout au long du Ring of Kerry en Irlande.

Bien sûr, cette aventure est aussi physique.  Nous prévoyons de parcourir en moyenne une trentaine de kilomètres par jour, avec une à deux journées de pause par semaine. L’objectif est de vivre au rythme de nos pas  et de nos rencontres pour rallier les deux villes.

Pour que nos gambettes tiennent le coup, un entraînement physique s’impose…nos chaussures de running sont de sortie trois fois par semaine, et notre collection de tee-shirts fluos estampillés du logo des courses à pied amateurs s’agrandit…

Une fois nos petits mollets bien musclés, la grande marche pourra commencer.

 

3) Le jeu des  familles

Pas après  pas, jour après jour, nous irons à  la rencontre  de Français, d’ Espagnols, de Marocains, de Mauritaniens, de Sénégalais, de Maliens, de Burkinabais et de Ghanéens, pour partager avec eux la richesse de nos différences. Et c’est au cœur des familles que nous voulons découvrir cette richesse.

Comment s’organise leur famille ? Qui fait quoi ? Qui est qui ? Quel est le rôle des parents ? des petits frères et sœurs ? des plus grands ? des personnes âgées ?

Nous savons qu’une famille malienne n’a pas la même organisation qu’une famille sarthoise. Au Mali, dans la famille Diawara, on trouve le père, la mère, parfois une ou deux co-épouses, et souvent plus de quatre enfants . En France, dans la famille Dupont,  je demande le père, la mère, le fils, la fille: famille ! Mais ces schémas changent de plus en plus, et nous voudrions saisir, en étant accueillis au cœur des familles,  les grandes lignes de ces mutations.

Ce  travail n’a pas de vision sociologique ou anthropologique,  c’est une expérience humaine pour tenter de décrypter les codes de la cellule familiale, de la France à l’Afrique Noire en passant par le Maghreb.

 

4)Trois paires d’yeux pour faire « Marche arrière »

Après avoir enclenché la « marche-avant » pendant 10 mois, il nous faudra regarder dans le rétroviseur pour partager nos découvertes. Un 5ème œil suivra chacun de nos pas : notre caméra. Des minis vidéos  tous les mois alimenteront le site internet :  www.routemeridienne.fr.

Ces courtes séquences donneront un aperçu de l’avancée de la marche et présenteront les familles que nous rencontrerons. Quelques articles viendront enrichir le site au fil de la marche.

Une autre caméra nous rejoindra au Sénégal pour réaliser un documentaire sur le projet par une journaliste reporter d’images. Ce film sera un outil de diffusion complémentaire au site internet pour partager notre expérience.

Nous disions 3 paires d’yeux : donc,  les nôtres : 2 plus 2, la caméra, 5 et…Et le 6ème œil…sera l’appareil photo.

Comments are closed.